LE MOULIN
XVème siècle
 
Cette solide construction rectangulaire, avec ses corbeaux massifs, est le moulin
banal du prieuré du LOUROUX.
Un ingénieux système de bondes et de tringles, actionné depuis le moulin, permet
à l'eau de s'échapper de l'étang des roseaux et de s'écouler ensuite par un long canal
jusqu'au bief et de pénétrer dans le moulin.
Après avoir actionné les deux roues, l'eau s'écoule sous le dallage, traverse la rue puis
ressort à l'air libre (canalisée) dans les jardins, avant de passer sous la route et de
rejoindre le petit ruisseau qui longe encore les remparts du prieuré.
 
---------
MAISON
XVème et XVIIIème siècle
 
 
La rue du moulin, ancienne rue principale, est bordée de part et d'autre, de maison de
caractères.
Outre le moulin lui-même et une grande maison Renaissance, existent deux demeures
anciennes de part et d'autre du pont gothique.
L'une d'elles, petite maison du Moyen âge, conserve une partie de ses colombages, sa
pierre d'évier et sa cheminée, ainsi que sous un escalier et un appentis moderne, deux ouvertures chanfreinées.
L'autre maison, peut-être une ancienne auberge, porte, gravée au dessus d'une fenêtre,
la date du 1631.
---------
 
LE PONT
XVème siècle
 
Ce petit pont permet de franchir le ruisseau alimenté par le grand étang du LOUROUX.
D'architecture nettement Gothique, avec ses trois arches en arc brisé et les 'becs'
aigus qui protègent les piliers, face au courant.
Les parapets du pont étaient protégés des roues des charrettes par des bornes de
pierre, à chaque extrémité.
Ce petit pont est sans doute l'un de ouvrages d'arts médiévaux les mieux conservés
de la région lochoise.
 
---------